Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
reverensemble.vip.over-blog-kiwi.com

voyage au Vietnam...

Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …

Publié le 26 Août 2012 par Moune... rêve d'enfant...

Nous arrivons à Saïgon à 19h… l’aéroport se trouve dans la ville….

Le représentant d’Authentik Voyages du Sud nous accueille. Il se nomme Truong et je l’ai déjà eu au téléphone précédemment pour la modification d’hébergement à Saigon et pour lui demander de rentrer en contact avec les filles de Mui, la cousine de maman, qui vivent à Saigon…. Ne sachant pas si elles parlent une autre langue que le vietnamien, cela me semblait plus pratique de passer par lui pour convenir d’une rencontre…

Il nous annonce qu’elles viendront à l’hôtel ce soir et souhaitent nous inviter le lendemain chez elles.

La première impression que me donne cette ville est étrange… je n’ai plus le sentiment d’être au Vietnam…. Les grands bâtiments, les magasins de luxe, la circulation…font plutôt penser à une ville occidentale. J'avoue que je suis plutot déçue.

Saïgon est une ville moderne car très jeune… Elle ne comporte pas de monuments historiques ni de vestiges… Elle date à peine de 300 ans…

Le temps de l’installation à l’hôtel, d’une douche rapide et la famille arrive…6 personnes….les 3 filles de Mui et 3 de leurs enfants.

Emotion, étreintes, pleurs de l’ainée… nous irons passer la soirée dans un café près de l’hôtel avant de nous séparer en attendant le lendemain… soirée où elles répètent qu’elles avaient entrepris en vain des recherches en France et au Vietnam pour retrouver la famille… où elles racontent comment le départ de ma grand-mère et ses jeunes enfants a marqué la famille.

Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …
Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …
Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …

Le lendemain après le petit déjeuner à l’hôtel, nous partons visiter Saïgon: le palais de la Réunification

Le palais original a été construit entre 1868 et 1873 pour le roi du Cambodge Norodom Ier par les colons français, sur des plans de l'architecte Hermitte[ . L'édification du palais avait englouti a lui seul 1/4 du budget des services de travaux publics de la colonie
Le palais fut ensuite utilisé comme bureau du Gouverneur de la Cochinchine, puis par le Gouverneur-général de l'Indochine Française.
Le 7 mai 1954, l'armée française se rend au Viet Minh après sa défaite à l'issue de la bataille de Dien Bien Phu. Les Accords de Genève qui furent signés par les différentes parties, conclurent à la partition du Vietnam en deux états : la république du Vietnam au sud et la République démocratique du Viêt Nam au nord.
En 1954, la France transmit le palais à Ngô Dinh Diêm qui, l'année suivante, renversa Bảo Đại, dernier empereur du Việt Nam, et devient président de la République du Sud-Vietnam. À partir de 1956, Ngô Dinh Diêm utilisa ce bâtiment comme palais présidentiel.
Le 27 février 1962, peu après 7 heures du matin, le Palais présidentiel fut bombardé par deux avions de chasse pilotés par deux lieutenants de l'Armée de l'Air Sud Vietnamienne. Ceux-ci voulaient assassiner le Président Diem et mettre fin à sa politique extrèmement impopulaire. L'attentat fut un échec, mais le bâtiment en ressortit lourdement endommagé. Ngô Dinh Diêm donna alors l'ordre de le faire démolir et de construire à son emplacement l'édifice actuel, selon le projet de l'architecte vietnamien Ngô Viết Thụ, lauréat du Prix de Rome en 1955. Mais, Ngô Dinh Diêm ne verra jamais la fin des travaux : lui et son frère cadet Ngo Dinh Nhu furent assassinés par les forces d'opposition en 1963.
Le nouveau palais fut achevé en 1966 et resta résidence présidentielle jusqu'au 30 avril 1975, date qui marqua la chute de Saigon. Ce jour-là, les chars de l’avant-garde nord-vietnamienne convergèrent vers ce bâtiment. Un blindé T-54 enfonça alors les grilles du palais, puis un soldat en sauta et courut hisser le drapeau vietcong au balcon du 4e étage, forçant ainsi le général Dương Văn Minh, nommé 48h auparavant président du Sud-Vietnam à capituler. Le palais de la Réunification est resté depuis tel quel.

Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …
Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …

La cathédrale Notre-Dame de Saïgon (en vietnamien Vương cung thánh đường Đức Bà Sài Gòn ou Nhà thờ Đức Bà Sài Gòn). Elle fut construite par les Français de 1877 à 1880.

Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …

La poste centrale de Saïgon (en vietnamien Bưu điện Thành phố Hồ Chí Minh) est un bâtiment situé au centre de Hô-Chi-Minh-Ville (Saïgon). Elle a été construite au début du XXe siècle par l'administration des Postes françaises, à l'époque où l'Indochine était colonisée.
L'architecture de la poste est en harmonie avec son environnement. La charpente métallique fut conçue par Gustave Eiffel. On trouve à l'intérieur un plan de Saïgon et une carte du réseau téléphonique de la Cochinchine datant du début des années 1930.

Devant celle-ci, nous assistons à une séance de photographies de futurs mariés.

Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …
Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …
Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …

Nous allons ensuite dans le quartier chinois de Cho Lon avec les rues animées de commerce, les temples-pagodes colorés avant d’aller au marché de grossiste où nous déjeunons attablés à l’un des stands-restaurant.

Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …
Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …
Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …
Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …

Avant de quitter le marché, je me décide à acheter une valise au format cabine sous les plaisanteries de Joëlle et Daniel qui, depuis le début du voyage, au vu de mes (nombreux ?) achats coup-de-coeur me titillent sur le poids de mes bagages….

(ps : je tiens à préciser que je rajoute ce commentaire à la demande insistante de Joelle et Daniel…. :-)

Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …

Ensuite, après un passage « débarbouillage express » à l’hôtel, nous allons faire quelques petits achats de produits importés d’Europe à offrir à la famille, avant d’aller en taxi chez la cousine Hoa à une trentaine de Kilomètres du centre de Saigon.

Joëlle et Daniel préfèrerons continuer leurs achats en ville.

Nous y passerons la soirée avec un accueil très chaleureux et un pincement au cœur au moment de se séparer.

Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …
Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …
Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …Fin du 22eme jour et 23 ème jour…Saïgon et rencontre avec la famille …

Truong nous raccompagnera vers 21h 30 à l’hôtel nous donnant rendez-vous pour le départ vers le delta du Mékong à 8h le lendemain.

Commenter cet article